30/12/2004

Tsunami

"On dénombre plus de 126.000 morts dans la catastrophe qui a dévasté l'Asie, parmi eux environ 2.600 touristes en vacances dont 254 Belges. Les pays les plus endeuillés sont la Suède, l'Allemagne et l'Italie. Des avions de rapatriement ont été envoyés pour secourir les nombreux blessés et le ramener dans leur pays." [Résumé du JT de 19H]
 
Et les autres, les autochtones, on s'en tappe? Que les 123.000 non-touristes sont morts, comme les autres, on en parle pas de ca ?
Ces gens, qui vivent dans la misère et la famine depuis des décennies, les plus chanceux d'entre eux travaillant dans les chaînes hotelières pour gagner de quoi manger une assiette de riz quotidienne, ces gens sont morts aussi, en plus grande quantité. Des familles entières d'autochtones sont portées disparues.
Ces populations dont les survivants qui eux, ont perdu le peu qu'ils possédaient, et n'auront jamais la chance d'être rapatriés dans un pays où une famille les attend, dans une maison saine et à l'abri. Leur pays, c'est celui qui a été détruit. Voués à une vie de misère dans un taudis en carton, sans aide psychologique pour pleurer les disparus.
De quel droit un journaliste se permet de dire que les pays les plus endeuillés sont Européens ? De quel droit s'inquiète-t-il des touristes qui étaient là, en vacances?
Et les autres?
C'est ca le journalisme? Lire un prompteur sans réfléchir, sans jugement critique?
J'ai envie de gerber, encore une fois.
 
"On devait partir à Pukhet mais là, .... on cherche à etre remboursés hein! Ils veulent nous envoyer sur une autre plage de Pukhet, mais nous on veut pas hein, on veut pas voir de cadavres pendant nos vacances ni des rues pleines de boue, ah non hein, ... Non! on a payé pour des vacances, on veut etre remboursés"
[Même JT, interview d'un malheureux couple qui sera privé de vacances cet hiver...]
 
- No comment, je suis estomaquée -
 
Je trouve ca SCANDALEUX, PITOYABLE, LAMENTABLE, EGOISTE, DEBILE, HONTEUX, NAVRANT, INGRAT, PATHETIQUE, GERBANT, DEGUEULASSE, ASSASSIN et carrément INADMISSIBLE d'oser penser les choses de cette manière !
126.000 personnes décimées, et eux, ils pensent à leur vacances....
 
 


21:53 Écrit par £@µr@! | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

26/12/2004

Laura VS F-G, part 1

MAIS LACHE MOIIIIIII !
 
6 appels en absence en 37 minutes, ca s'appele du harcèlement ptit con! Continue à me gaver, et je te fais gober tout rond ton gsm à la con. Oublie mon numéro, oublie mon nom et même mon existence, je supporte plus ta sale tronche de sale pervers!
Mais je pense de l'avoir déjà dit ça, non? NON? Ben tant pis, je te le dis encore:
F-G. tu es un gros connard, je te deteste.
Tu veux la guerre? Très bien, je suis bien décidée à remporter cette bataille pauvre petit merdeux insignifiant.

18:13 Écrit par £@µr@! | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Le monstrueux...

Le départ est lancé ouais, mais le départ de quoi?? De ces putains de blocus qui me rendent tarée... Ou du moins, qui accentuent les problèmes.
La belle époque du je me lève avant 10H, ou je râle tout le temps et je défonce la tronche au premier mot de travers est de retour.
Retour des insomnies, des prises de tete, des crises de larmes, des crises de paranoia et de l'urticaire. Charmant programme....


03:31 Écrit par £@µr@! | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

25/12/2004

Pfff

WÉÉÉÉÉÉÉÉ, YOUPIIIIIE, C'EST LA FÊTE, C'EST NOËL !...
 
Ou sont mes cadeaux ?...

13:06 Écrit par £@µr@! | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

23/12/2004

Me against ze machines

Dis monsieur, tu pouvais pas me dire qu'il n'y avait pas de bac de reception de feuilles sur ta photocopieuse? Hein, non mais sérieux ?...
J'ai pas beaucoup aimé la façon dont cette merde de machine me crachait les feuilles en pleine gueule. J'ai encore moins aimé devoir me baisser pour les ramasser, dans le désordre en plus!
Non non, je n'avais pas l'air d'une pauvre incapable, c'est juste que ce n'était pas nécessaire en cette veille de Noel.
Bon, t'imprimes que la prochaine fois que je me pointe dans ta salopperie de salle de photocopies, les machines son liguées contre moi et qu'un coup de main de ta part, c'est pas trop demander ...
 



16:58 Écrit par £@µr@! | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

21/12/2004

Jardinnage

DIS MOI, tu aimes Jardiland? Le rayon rateaux, ca a l'air de te connaître ...

01:09 Écrit par £@µr@! | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

16/12/2004

Vieux con

Tu me saoules pauvre emmerdeur! Quand je te demande de vérifier la pression de mes pneus, fais le, c'est un service que je te demande! Qu'est ce que tu fous de tes journées qui t'épuise au point de tirer la gueule du matin au soir, espece de vieux con ? Je te demande quand même pas la lune, ca demande un quart d'heure de tes journées remplies à ne rien foutre, connard.
OUI, ils sont dégonflés ces pneus, arrete de m'engueuler, ca fait 2 mois que je te le dit et NON, j'ai pas choppé de bordure, je m'en serais rappelé, je suis pas débile et défoncée comme toi.
Et comment oses tu dire que "quand on conduit, on doit savoir changer ses pneus et vérifier la pression", tu bouffes tous les jours ca t'empeche pas de pas savoir cuisiner, tu ne sais meme pas ce qu'est une casserole!

20:18 Écrit par £@µr@! | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

15/12/2004

22

MARDI 14 DECEMBRE 2004:
 
00H01: R. ; Coucou, je voulais être le premier à te souhaiter un joyeux anniversaire. A bientôt, bisous.
 
03H12: F. & S.; Message vocal chanté par deux percutées du cerveau ...
 
05H07: A. ; Bon anniversaire miss, profites en bien et que tout aille pour le mieux durant cette nouvelle année bisous
 
10H33: C.; Coucou ma louloutte! Un énorme bisou pour ton annif. 22 ans ? On se voit pas souvent mais le coeur y est. Je t'embrasse fort. Qu'est ce que tu fais le 31? Biz C.
 
12H24: S.; Très bon anniversaire ... bisous ... Ta marraine
 
14H43: R.; Bon anniversaire!
 
15H12: M.; Bon anniversaire, ma vieille, bcp de bonheur et d'amour?! Bisous
 
16H19: T.; Totalement zappé, joyeux anniversaire, bises
 
16H45: H.; Joyeux annif mon ptit cougnou! Alors, on fête ca quand? On se bois autant de verres que de bougies sur le gateau? Plein de bisous ma vieille
 
17H29: E.; Joyeux anniversaire miss.. C aujourd'hui que ton histoire de manque va etre resolut.. Héhé.. Et koi sa t'en fait combien.? Et sa fait quoi? Jsé c bidon c expret.
 
18H41: B., A; & M.; Super annif de toute notre petit famille! Grosse bise et à bientot!
 
18H46: J.; Très chère vieille cousine, je te souhaite un très joyeux anniversaire et toutes les meilleures choses que tu désires.
 
19H26: M. & B.; HAPPY BIRTHDAY! Ma chouquette et non ma petite maman et moi ne t'avons pas oubliée. C'est d'ailleur l'occasion pour te faire plein de bisous et te lancer un invitation à manger un ptit bout, mais pour ca il faut qu tu me dises quand?? Bonne soirée d'annif
 
19H58: V.; HEUREUX ANNIVERSAIRE ma cousine! Bcp de bonheur et gros bisous.
 
20H37: A.; HEPP!! Salut l'artiste. Ca fait lgtmps.. MAAAIIS je ne t ai pas oubliée! Pr qui tu me prend!Alors: plein d amour,d amitié & de fetes pr ton ANNIVERSAIRE!Bizou.A.
 
20H52: H.; Bon anniversaire ma très chère filleule... :-)
 
22H51: C-L-M.; Un joyeux annif a toi. et non malgres mon état y a des choses que je me souviens ou que mon agenda me rappel... a bientot
 
HAPPY END! Merci d'y avoir pensé, et d'avoir envoyé des ptits messages qui remontent le moral. Surtout à ceux que je n'ai pas vu depuis longtemps mais qui n'ont pas oublié!...
 

17:35 Écrit par £@µr@! | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12/12/2004

La fureur à sens unique

Je suis dévastée, déroutée, égarée, fatiguée, vide. Vide de ne pas comprendre, vide d'interet, vide d'attendre, vide d'espérer, vide de stagner, vide de ne pas savoir et d'étouffer.
Tout va trop vite et trop lentement, je n'ai plus le temps de suivre et de cogiter.
J'aime sans réponse, sans écho. Je suis un paquet d'amour refoulé et ca me bousille.
Il est temps de progresser, et d'avancer. Mon nouveau but: faire bouger les choses, déplacer les meubles, changer et remuer tout ce qui me permet de modifier le cours des choses.
Négocier le paradoxe: ma vie est un bordel trop rangé!
Voilà ce qui doit changer.
 


12:12 Écrit par £@µr@! | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/12/2004

Discution avec un castor

"jojolecastor: Plutot vivant ce blog ... J'avoue avoir passé un bon moment à le lire ...
Dommage que tu te dévalorises autant chere "petite" Laura, tu vas finir par y prendre gout !"

 
Merci jojolecastor, ca fait toujours plaisir de voir que ce que j'écris est vivant, un talent d'écriture est peut etre né, je l'ignore. Ca me tenait à coeur de répondre par un post car le mini chat se résume a 10 lignes autorisées, ce qui me semblait un peu court.
 
En ce qui concerne le fait que je me "dévalorise", ce n'est qu'à moitié juste. Je manque clairement d'assurance et de confiance, mais ca ne concerne pas la totalité de ce qui construit ma vie. Quand j'ai une idée bien précise et que je tiens à l'affirmer, j'ouvre bien grand ma gu**le.
A chaque minute, une quizaine d'idées et de sensations se bousculent dans ma tête, et ce qu'il me manque la dedans, c'est de ne pas savoir faire le tri en ce qui mérite d'être réfléchi ou non.
 
Je me pose beaucoup trop de questions dans la vie, j'imagine que çà ne passe pas inapercu... Je diffère pas du reste du monde, des questions tout l'monde s'en pose et heureusement.
Donc en résumé, j'ai mis le doigt dans l'engrenage du "je noircis tout pour éviter d'être DÉCUE". La déception est à mes yeux le pire sentiment qui puisse exister. Pourtant, y a toujours le petit machin presqu'éteint mais quand même là qui me dit que tout est possible.
 
Oui et non, noir et blanc, ... Je suis un contraste qui cherche à se transformer en compromis.
Voilà le fin mot de l'histoire. ;D
 
 
 

18:12 Écrit par £@µr@! | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08/12/2004

Allo toubib ?

Monsieur, j'ai mal à la tête qui tourne, j'ai des raideurs dans la nuque, j'ai cruellement envie de vomir, et aussi mal partout dans le dos. Je suis également blanche comme un linge et 38,5° de fièvre.... Je commence même à avoir peur de mon état...
Monsieur le toubib, j'avoue avoir été conne de ne pas être venue vous voir depuis tout ce temps....
A demain?

22:16 Écrit par £@µr@! | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/12/2004

Le cul entre deux chaises

Avoir le cul entre deux chaises... J'adore cette expression, surtout quand elle s'adresse à moi. Rien que de l'écrire, je me bidonne toute seule...
Avoir le cul entre chaises... Héhéhéééééééé !!
Je me demande quelle tête avait le petit comique qui a osé lacher ca pour la première fois. Et surtout, la tête de ceux qui l'ont entendu les premiers....
 
Celà dit ma p'tite Laura, c'est ton cul, euh... ton cas! Donc tu vas réfléchir sagement à la situation au lieu de te marrer à gorge déployée toute seule devant ton pc...
Tu vas devoir prendre une décision... Ton éternel problème: faire des choix. 
 
CHOISIR! 
 
Choisir, spontanément, ou bien alors en réfléchissant ?
J'ai décidé de choisir spontanément alors... Advienne que pourra!

17:51 Écrit par £@µr@! | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

05/12/2004

SMASHING PUMPKINS - muzzle

I fear that I'm ordinary, just like everyone
To lie here and die among the sorrows
Adrift among the days
For everything I ever said
And everything I've ever done is gone and dead
As all things must surely have to end
And great lovers will one day have to part
I know that I am meant for this world
My life has been extraordinary
Blessed and cursed and won
Time heals but I'm forever broken
By and by the way...
Have you ever heard the words
I'm singing in these songs?
It's for the girl I've loved all along
Can a taste of love be so wrong
As all things must surely have to end
And great lovers will one day have to part
I know that I am meant for this world
And in my mind as I was floating
Far above the clouds
Some children laughed I'd fall for certain
For thinking that I'd last forever
But I knew exactly where I was

And I knew the meaning of it all
And I knew the distance to the sun
And I knew the echo that is love
And I knew the secrets in your spires
And I knew the emptiness of youth
And I knew the solitude of heart
And I knew the murmurs of the soul
And the world is drawn into your hands
And the world is etched upon your heart
And the world so hard to understand
Is the world you can't live without
And I knew the silence of the world

15:58 Écrit par £@µr@! | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

03/12/2004

Réflexions métaphysiques 3

La vie c'est quoi? A quoi ca sert de vivre? Non, je ne suis pas dépressive, encore moins suicidaire. Je me pose simplement la question. Personne n'a de réponse valable. La seule à avoir été logique, c'est ma mère: la vie ca ne sert à rien... Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas en profiter, mais la vie humaine sur terre n'a aucun but précis. On est 6 milliards de pantins tirés par un tragique destin sur terre, et la seule chose qu'on arrive de cette petite planète, c'est la détruire, à coup de bombes, à coup de pollution, à coup de conneries.
Le destin... Qu'est ce que c'est? Est-il réel ou encore un truc auquel je m'accroche? Ai-je raison d'y croire? C'est se pourrir la tête que s'attacher à l'idée que les dés sont jetés.
 
Quel est le but de MA vie? Je n'arrive même pas à déterminer ce que j'attend, ce dont j'ai envie ou ce que je peux faire pour le savoir.... Certains jours, je pense même avoir raté ma vocation. Je me cloitre dans un quotidien qui me fait gerber. Je hais le quotidien, j'aime le changement. Donnez moi du changement, de l'air, j'achète, à bon prix!
 
"Carpe diem", c'est une jolie phrase, merci Horace, mais faut-il encore avoir l'opportunité de le faire... Il y a des moments dans la vie dont on ne peut pas profiter mais qu'il faut subir. On a pas toujours un route rose tracée sous ses pieds que pour profiter de la vie à chaque instant.
 
"Vivre, c'est faire ce que je veux, quand je le veux, tout ce que je veux"... Les théories épicuriennes sont des théories et le resteront. Faire ce que l'on veut, ou l'on veut et quand on veut sans tenir compte des conséquences réèlles, ca relève de l'utopie.
 
La seule chose dont je suis sûre, c'est qu'il existe toujours une alternative: on a toujours le choix.

14:26 Écrit par £@µr@! | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |