30/04/2005

ÔôôÔÔôôÔh lose suprême, quand tu me tiens...

- Hey Lo, c'est quoi la trace rectiligne sur ton poignet?
Non, je n'ai pas fait une tentative de suicide, je me suis juste cramée avec le fer à repasser...
 
- Mais pourquoi tu marches comme Forrest Gump? 
Je me suis explosé le genou contre une table en essayant de rattraper F.
 
- Et ton index droit?
Ah, çà?
Ben j'ai manqué de me faire manger le doigt par la machine à orange. Je t'explique même pas le mécanisme ni même la façon dont ca s'est passé... J'voulais faire du jus d'orange sanguine, ça a presque marché!
 
- J'ose à peine te demander ... pourquoi tu te tiens les côtes?
Parce que je me suis étalée en escaladant ces foutus fauteuils d'auditoire pour accéder à la place près du radieteur. Palme d'Or des gamelles 2005. Si je me tiens les côtes, c'est parce que j'en ris encore...
 
- Et à part ça, la vie?
Bho, ca va plutôt bien...  

12:21 Écrit par £@µr@! | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

arf Je me tiens aussi les cotes en lisant, désolée. J'ai toujours pensé etre la version féminine de gaston lagaff mais je vois que tu me surpasse. Enfin moi, en général s'il y a des dégats corporels c'est autant sur moi que sur les autres.

Écrit par : DulceLocura | 01/05/2005

*** Je sais. Pas gentil de rire du malheur des autres . Mais....J'imagine tes cascades et...J'arrete d'écrire, suis pliée en 2.... :-)))).
Pardon.
Kissss. T'as jamais pensé... en faire un film ? ;-))

Écrit par : huella | 02/05/2005

Je t'en prie DulceLocura, marre toi à ta guise, je rigole moi meme... Oui oui, je suis la version féminine de la gaffe, en pire encore... En général, j'atteind les autres, comme toi, mais ca je m'abstiens de le dire ... ;D

Écrit par : Laura! | 02/05/2005

Les commentaires sont fermés.