22/03/2006

La drague du looser: mode d'emploi

Prenez une jeune serveuse et un jeune client éméché... Le jeune client provoque la jeune serveuse ce qui va provoquer chez la jeune serveuse un certain interêt. Laissez provoquer un jour ou deux et ca donne ...

 

"diiiiiiis, C., ton copain la, il a une copine?"

 

Ce troisème ingrédient va fournir un élément clef de la recette: un numéro de téléphone. Laissez mijoter la serveuse quelques temps avec ce même numéro de téléphone. Soit ca tourne au vinaigre, soit la recette devient onctueuse. Ici, ca tourne en catastrophe intersidérale ...

 

"Tu lui as envoyé quoi?"

"Si je te proposes de faire quelque chose un de ces quatre, tu .. a) changes de bord b)"désolé, mon chat malade, d'ici quelques mois, ca ira mieux" c)acceptes, avec le sourire"

"Tu lui as quand même pas envoyé ca? T'es pas sérieuse? T'en n'as toujours pas marre d'être cinglée?"

"Euh, si, je l'ai fait ... Euh, non, j'en n'ai pas encore marre... Pourquoi il répond pas?"

 

12:42 Écrit par £@µr@! | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

17/03/2006

expldrlolptdruhuhmdr

Bien des choses ont changé...

 

Je crois que maman met de la drogue à mon insu dans mes assiettes, ca fait une semaine que je rigole pour n'importe quoi. J'adore. Je bats même F. dans le concours de fou rire.

 

J'ai pris la ferme résolution de dire "merde" à ce petit connard qui me fait tourner en bourrique depuis des mois, c'est terminé. Message personnel à C.: Demain, tu vas pleurer ta mère, ton égo va tomber si bas qu'il te faudra creuser la terre pour le retrouver. Tu vas regretter de m'y avoir fait croire.

 

Désormais, je tombe dans l'extrême inverse, obsédée sexuelle, je peux plus regarder un homme dans me dire que c'est avec lui que je finirai ma vie, ou du moins la nuit. C'est peut-être une bonne chose d'avoir oublié cet enfoiré mais en attendant, je suis toujours célibataire et en rute. On verra bien.

 

J'aimerais arrêter de fumer, pour de bon, cette fois. Je prendrais quelques kilos et ça me ferait du bien...

 

Pourvu que l'été arrive vite, j'ai l'impression de vivre dans le grand nord Canadien... Mais ou est donc passé le Gulfstream ? Au banc solaire, sans doutes ... Ca coute cher, mais ca fait du bien.

 

 

10:12 Écrit par £@µr@! | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |